Le mur chauffant : avantages et inconvénients

mur-chauffant

Système de chauffage ou de climatisation, le mur chauffant est une alternative aux chauffages ou climatisations classiques.

Dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction de maison individuelle, le mur chauffant présente des atouts. Découvrez-les !

Fonctionnement du mur chauffant et/ou rafraîchissant

Ce système de chauffage repose sur un réseau de tuyaux (en serpentins) reliés à une chaudière, une pompe à chaleur ou des capteurs solaires. Ces serpentins sont incorporés dans les murs de l’habitation.

L’eau chaude fournie par le système de chauffage du logement circule dans les tuyaux et transmet sa chaleur au mur grâce à un phénomène de convection. La chaleur est ensuite diffusée par rayonnement dans l’ensemble de la pièce concernée.

 

Dans le cas d’une construction, les tuyaux seront intégrés directement dans le mur. Dans le cadre d’une rénovation, les tuyaux seront fixés au mur ou intégrés à des panneaux fixés au mur, et ensuite couverts.

Le dispositif peut être fixé à mi-hauteur (1,2 mètre) si la puissance est suffisante pour couvrir les besoins de chauffage – avec une limite à 140 W/m² – ou en toute hauteur (jusqu’à 2,4 mètres) dans les autres cas, à titre d’exemple.

Murs chauffants et/ou rafraîchissants : les avantages

Des économies

Le mur chauffant concurrence les radiateurs en terme de prix.

 

Il permet également une diffusion homogène de la chaleur dans toute la pièce, à moindre prix.

Les anciens radiateurs nécessitaient en effet une eau à 90°, les radiateurs actuels à 60°, un mur ou un plancher chauffant utilisent de l’eau entre 30 et 40° voire à 25° chez certains fournisseurs.

 On estime ainsi que la consommation d’énergie est réduite de 10 à 25 % et que le mur chauffant apporte le même confort qu’un radiateur électrique, en baissant pourtant la température de 3 °C.

On estime en effet qu’une température intérieure de 1° de moins fait en effet économiser 7% d’énergie.

Un confort et un air plus sain

Le sentiment de confort est bien supérieur avec un plancher, un mur ou un plafond chauffant, car ce n’est pas l’air qui est chauffé mais directement les personnes et les objets.

 

Son mode de diffusion de la chaleur n’engendre pas de circulation d’air, ce qui limite, voire supprime, la dispersion des poussières et acariens et augmente donc votre confort.

 

Enfin il apporte un air moins sec.

L’aspect esthétique

Sa rapidité de pose et son côté invisible sont également des arguments.

Des murs également raffraichissants

Associé à une pompe à chaleur, vos murs peuvent avoir une fonction rafraîchissante en vous apportant une climatisation douce et écologique en période estivale.

Murs chauffants : les inconvénients

Le mur chauffant et/ou rafraîchissant présente quelques inconvénients.

  • La surface habitable est un peu diminuée en raison du grossissement du mur dans le cas d’une rénovation de maison,
  • La montée en température est plus longue que celle d’un chauffage standard.
  • Le mur chauffant et/ou rafraîchissant est moins aménageable qu’un mur classique. La fixation d’étagères, tableaux, tringles requiert une attention particulière afin de ne pas percer les tuyaux en serpentins.
  • Leur emplacement doit être pris en compte dans l’aménagement de l’habitat. Il faut en effet éviter que du mobilier placé devant le mur chauffant ne fasse pas écran !

Chez MF-Construction, nous installons des murs et plafonds chauffants.